Hackathon santé
Hackathon santé

Hackathon Santé : c’est parti !

1 mars 2021 - 5 mars 2021
Après le succès du 1er hackathon Santé lancé en 2020, une seconde édition vient de débuter. Depuis ce lundi 1er mars, près de 300 étudiants, répartis en 60 équipes, travaillent ensemble pour proposer des solutions originales et innovantes à des défis de santé.
Le challenge est de taille : ils ne bénéficient que d’une semaine pour répondre aux défis lancés ! Vendredi, le jury auditionnera les challengers et nommera une équipe gagnante par défi.
Cette année, en raison des mesures sanitaires, cet hackathon a lieu en distanciel.


À qui s’adressent les défis ?

Les participants sont des étudiants de l’Université Grenoble Alpes, inscrits en 3e année de Pharmacie, 2e et 3e année de Licence-Biotechnologies-Santé et des étudiants Ingénieurs de l’INP-PHELMA.

5 nouveaux défis proposés

Défi 1 : Métaux et santé respiratoire

Commanditaire : UFR Pharmacie
L'objectif ? Imaginer un dispositif de mesure de l’exposition individuelle aux métaux, qui aurait sa place dans la chaine d’actions sanitaires (dépistage/monitoring/prévention)

Défi 2 : De la mauvaise à la bonne odeur

Commanditaire : Université européenne des Saveurs et Senteurs
Le défi ? Disposer d’une méthodologie d’analyse et d’un appareillage de mesure permettant de qualifier une odeur de « bonne » ou de « mauvaise ».

Défi 3 : Promotion écoresponsable d’un produit biotech

Commanditaire : BGene
Les challengers doivent créer un objet publicitaire qui permettrait de faire la promotion d’une molécule odorante issue de la biotechnologie.

Défi 4 : Médecine personnalisée : détecter la résistance aux antifongiques

Commanditaire - UFR Pharmacie
L'objectif ? Proposer un moyen de détecter la résistance aux antifongiques

Défi 5 : Pansement intelligent

Commanditaire - UFR Pharmacie
Les candidats devront réfléchir à un pansement intelligent pour le suivi et le traitement des ulcères chroniques

Une pédagogie innovante

Les participants sont encadrés par des étudiants de master 2 à l'IAE et des enseignants de l’IAE et de l’UFR Pharmacie et de Grenoble INP-Phelma. Ils bénéficient d’un accompagnement sur les différentes phases du processus créatif et participent à des jeux autour de l’intelligence collective, du « penser autrement » et de la prise de risque. Le but est d’expérimenter, de faire des erreurs et d’apprendre pour nourrir sa capacité d’innovation. Cette forme innovante de pédagogie qui met l’accent sur l’interdisciplinarité permet aux étudiants de mettre en pratique leur formation sur un cas concret et d’acquérir des connaissances et des méthodes utiles à leur avenir professionnel.


Bonne chance aux challengers !


 
Mis à jour le  4 mars 2021