Le premier hackathon santé à l'Université Grenoble Alpes
Le premier hackathon santé à l'Université Grenoble Alpes
Défi étudiantFormation, Santé

L'UGA lance son premier hackathon Santé

20 janvier 2020 - 24 janvier 2020
Pendant une semaine, les étudiantes et étudiants en Pharmacie, Biotechnologies-Santé et les élèves ingénieurs de Grenoble INP-Phelma de l’UGA, ont appris à travailler ensemble au cours d’un hackathon Santé afin de proposer des solutions originales et innovantes à des défis de santé.

Une semaine pour répondre aux défis !

Du lundi 20 au vendredi 24 janvier, les étudiantes et étudiants se sont réunis tous les jours en équipe afin de répondre à un des cinq défis proposés par des commanditaires du secteur de la santé issus de tous horizons.

Un défi Industriel

Proposé par l'UFR Pharmacie, le challenge était de créer un "container intelligent" pour transporter des échantillons biologiques et capable de transmettre des informations sur les échantillons aux professionnels.


C’est l’équipe de T-Transplant Box qui remporte ce défi ! La T-Transplant Box est un container capable de reproduire les conditions in vivo des organes à l'aide de sang artificiel et de phytoplanctons. Les capteurs présents dans le container permettent aux professionnels de santé de contrôler en temps réel, via une application, les paramètres vitaux de l'organe.

Un défi Start Up

La Start Up Bgene avait défié les participants de produire des arômes à partir ressources propres et durables.

C'est ce que l'équipe Vanikit, gagnante du défi, se propose de faire avec son kit maison pour fabriquer sa propre vanille, adaptable aussi bien chez soi qu'à l'échelle industrielle. L'équipe Vanikit a aussi remporté le prix du public !

Un défi Santé et Territoires

PHARMAnity avait demandé aux étudiantes et étudiants de développer des outils pour soutenir les Communautés professionnelles territoriales de santé (CPST) en facilitant la coordination du parcours de soin en ville des patients et des actions de prévention.

L'équipe Médimaton remporte le défi avec leur "capsule vers le futur". Pour lutter contre les déserts médicaux, l'équipe a imaginé une capsule en forme de photomaton dans laquelle le patient peut prendre place. La capsule se charge ensuite d'effectuer un bilan médical, envoyé aux professionnels de santé concernés qui  peuvent ainsi éviter les interactions médicamenteuses.

Un défi Clinique

Proposé par le CHU Grenoble Alpes, le défi était de concevoir des systèmes de mesures des paramètres environnementaux des patients hospitalisés, exploitables par les équipes soignantes.

L'équipe gagnante est Newhost et leurs plantes technologiques. Ils ont imaginé des plantes hybrides, entre végétal et technologie, capables de mesurer les paramètres environnementaux de la chambre des patients mais également d'adapter l'environnement au patient.

Un défi Biologie Synthétique

Sujet proposé pour la compétition iGEM, le challenge était de développer un système permettant de détecter et dégrader ou inactiver le glyphosate afin d'éliminer les effets toxiques de cette molécule sur l'environnement et la santé.

Des plantes pour détoxifier les sols c'est la proposition de l'équipe gagnante : les Grootiflores. En référence aux Gardiens de la galaxie, ces Grootiflores détecteraient le glyphosate à l'aide de bactéries et dégageraient des molécules odorantes à son contact.

Une pédagogie innovante

Les participants ont été encadrés par des étudiantes et étudiants de master 2 à l'IAE et des enseignantes et enseignants de l’IAE et de l’UFR Pharmacie et de Grenoble INP-Phelma. Ils ont bénéficié d’un accompagnement sur les différentes phases du processus créatif et participé à des jeux autour de l’intelligence collective, du « penser autrement » et de la prise de risque. Le but est d’expérimenter, de faire des erreurs et d’apprendre pour nourrir sa capacité d’innovation. Cette forme innovante de pédagogie qui met l’accent sur l’interdisciplinarité permet aux étudiants de mettre en pratique leur formation sur un cas concret et d’acquérir des connaissances et des méthodes utiles à leur avenir professionnel.

La première difficulté des étudiants a été de travailler avec une équipe qu'ils ne connaissait pas. Malgré le scepticisme et l'appréhension de certains, le coaching des étudiants et étudiantes de l'IAE a porté ses fruits ! "On se rend compte petit à petit que le projet à plusieurs devient plus facile à réaliser [...] travailler avec d'autres gens ça m'a permis d'avoir une ouverture d'esprit et de sortir de mon cadre de pharmacie" nous dit Houssem Bouasla, étudiant en 3e année de Pharmacie et membre de l'équipe gagnante du défi Industriel (T-Transplant Box). Les participants ont aussi pu apprendre des "techniques pour booster [leur] créativité [qu'ils pourront] réutiliser plus tard" selon Valentine Budria, étudiante en 3e année de Biotechnologie et elle aussi membre de l'équipe T-Transplant Box.

Bravo à tous les participants qui ont su travailler en équipe, être créatifs et innovants !

Localisation

IFPS
175 Avenue Centrale
38400 Saint-Martin-d'Hères
Mis à jour le  10 juillet 2020