Débouchés du cursus pharmaceutique

Officine

Le pharmacien d’officine est un praticien de santé publique à part entière, au cœur du système de soins. Le pharmacien donne aux spécialités issues de la recherche pharmaceutique une valeur thérapeutique adaptée à chaque patient.

Il apporte une véritable valeur ajoutée au système de soin, par ses multiples actions, qui sont :

  • Assurer la dispensation et le bon usage du médicament à usage humain et vétérinaire ;
  • S’assurer de la bonne compréhension du traitement par le patient ;
  • Proposer au patient un suivi pharmaceutique (soin pharmaceutique) ;
  • Contribuer avec les autres professionnels de santé à un accompagnement personnalisé du patient (éducation thérapeutique, etc.) ;
  • Réaliser des adaptations galéniques ou des préparations magistrales et officinales;
  • Répondre aux attentes du public en matière de santé : disponible sans rendez-vous, il joue un rôle majeur dans les soins de premier recours (conseil pharmaceutique et/ou orientation vers d’autres professionnels de santé si nécessaire) ;
  • Participer aux actions de santé publique, de prévention et de dépistage ;
  • Contribuer aux dispositifs de sécurité sanitaire (pharmacovigilance, matériovigilance, alertes sanitaires, retraits de lots…) ;
  • Coopérer avec les autres professionnels de santé au sein des réseaux de santé, des établissements pour personnes âgées, etc. ;
  • Contribuer à la continuité de l’accès au médicament 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 ;
  • Garantir en toute circonstance un bon accès au médicament en gérant les achats, les stocks et la bonne conservation des médicaments ;
  • Etre un acteur essentiel de l’économique de la santé par son engagement dans la substitution du médicament princeps par un générique et par ses interventions dans le but d’éviter des interactions ou des redondances médicamenteuses.

Lorsqu’il est titulaire, il gère et manage l’officine et son équipe (pharmaciens adjoints, préparateurs, étudiants, secrétaires...)  et en qualité de maître de stage, encadre et forme les stagiaires étudiants en pharmacie.
C’est un professionnel de santé de proximité. De tous les professionnels de santé, c’est le pharmacien qui est le plus facilement accessible pour le public. Sa grande disponibilité et son respect du secret professionnel sont des atouts majeurs pour toute personne en quête d’écoute sanitaire et sociale.

Qualités requises : Rigueur, disponibilité, sens du relationnel et du travail en équipe, sens de l’écoute et de la décision, esprit entrepreneurial pour les titulaires.

Compétences à développer : Assurance qualité, communication, droit de la santé, gestion, informatique, management, marketing/commerce, pharmacologie, physiopathologie, santé publique, secourisme, vigilance sanitaire.

Effectifs (Date de mise à jour : 07/10/2013 - Ordre national des pharmaciens)
France métropolitaine + Outre-mer
Pharmaciens titulaires d’officine : 28 303 pour 22 691 pharmacies
Pharmaciens salariés ???

 

Hopital et laboratoires d'analyse

Profession libérale dans le secteur privé ou pharmacien des hôpitaux dans le secteur public.
Réalise ou contrôle la réalisation d'actes de biologie médicale, interprète et valide les résultats afin de contribuer au diagnostic et au suivi de patients selon les règles du Code de Santé Publique.
Peut organiser la collecte et la dispensation des Produits Sanguins Labiles -PSL-.
Peut coordonner une équipe ou diriger un ou plusieurs laboratoires.

Métier

  • Accueille les patients et vérifie la prescription d’examens établie par un médecin, un chirurgien-dentiste et la valide ;
  • Effectue les prélèvements d’échantillons biologiques (sang, cheveux,…) ;
  • Réalise des examens de biologie médicale qui concourent au diagnostic (prénatal, génétique…), à la surveillance du  traitement ou à la prévention des maladies ;
  • Vérifie la cohérence des résultats et les transmet au patient ainsi qu’au prescripteur accompagné d’un commentaire.

Son métier fait appel à des connaissances médicales et techniques, dans le strict respect de règles déontologiques.

Domaine / Lieu d'exercice

Secteur privé
Laboratoires de biologie médicale privés en exercice libéral ou salarié

Secteur public
Laboratoires de biologie médicale rattachés à un établissement public de santé

  • Qualités requises
    Curiosité médicale, scientifique, technologique et technique, esprit d’entreprise et d’initiative, sens du contact, rigueur organisationnelle, travail en équipe, goût pour le respect des procédures de qualité dans un souci de sécurité
  • Compétences à développer
    Assurance qualité, biologie, chimie, épidémiologie, génétique, gestion, informatique, physiopathologie, vigilance sanitaire
  • Effectifs

France métropolitaine
Pharmaciens biologistes service public/hôpital : 2649
Pharmaciens biologistes d'exercice privé : 4715
Pharmaciens biologistes autres structures : 291

Outre-mer
Pharmaciens biologistes (total) : 216
Source : Panorama au 1er janvier 2013 – Ordre national des pharmaciens
 

Industrie
(source CNRS)

Les pharmaciens occupent des postes très diversifiés au sein de l’industrie pharmaceutique mais également dans d’autres sociétés du secteur santé développant, produisant ou commercialisant des dispositifs médicaux, des produits cosmétiques ou des médicaments vétérinaires. Les domaines décrits ci-dessous peuvent être retrouvés au sein des grands groupes internationaux du secteur santé mais aussi dans des PME, start-ups ou sociétés prestataires de services telles que des CRO (Contract Research Organisation) ou CMO (Contract Manufacturing Organisation).

Recherche et développement
Dans ce secteur, le pharmacien peut par exemple découvrir de nouveaux agents thérapeutiques ou améliorer leur forme galénique. Il peut également participer à la recherche clinique en s’impliquant dans les différentes phases d’essais de nouvelles molécules auprès de non malades et de patients, avant la mise sur le marché de ces candidats médicaments.

Production
Dans ce secteur, le pharmacien est par exemple amené à encadrer une équipe chargée de produire des médicaments ou d’autres produits de santé dans le respect des procédures et du système qualité. Ce type de poste demande des compétences à la fois techniques et managériales.

Qualité / Règlementaire
Les industries des produits de santé sont parmi les plus règlementées et contrôlées. Les postes dans le domaine de l’assurance qualité, du contrôle qualité ou des affaires règlementaires sont donc nombreux et souvent occupés par des pharmaciens.

Marketing / Commercialisation
Trouver de nouveaux marchés, élaborer une communication pour de nouveaux produits, analyser leurs ventes, … sont autant d’exemples de tâches qui sont également susceptibles d’être confiées à un pharmacien.

Cette liste n’est pas exhaustive et peut, entre autres, être complétée en citant les domaines de la pharmacovigilance ou de la propriété industrielle.

 

Recherche

Production scientifique, valorisation des résultats, diffusion de l’information scientifique et formation par la recherche sont les principales missions du chercheur.
Pour mener à bien ces missions, le chercheur réalise, dans son laboratoire ou sur le terrain, et en fonction du domaine dans lequel il travaille et des techniques qu’il utilise, des activités très diversifiées : il définit des sujets de recherche, élabore des protocoles en concertation avec les ingénieurs et techniciens de son équipe, réalise des expériences, analyse et interprète les résultats, rédige et publie des articles, participe et intervient dans des colloques et séminaires…
A côté de ces activités centrées sur la production scientifique, le chercheur participe également à la formation des doctorants et peut dispenser un enseignement universitaire. Au fil de sa carrière, il est souvent conduit à encadrer des équipes, prendre la direction de projets scientifiques et participer à l’administration de la recherche. Il peut également être amené à déposer des licences et des brevets, apporter ses compétences à une entreprise existante, voire à créer sa propre entreprise.
Les pharmaciens titulaires d’une thèse d’Université, après leur thèse de Doctorat en pharmacie, peuvent mener des recherches dans de nombreux domaines scientifiques en particulier dans les sciences du vivant et les sciences chimiques.
Ils peuvent aussi prétendre à des carrières d’enseignants chercheurs à l’Université ou d’enseignants hospitalier, rattachés à l’Université et au CHU.

 

Autres métiers

Outre les débouchés vers l’officine, l’hôpital, les laboratoires d’analyse, l’industrie ou la recherche, les études de pharmacie ouvrent d’autres perspectives parfois moins connues.

En voici quelques unes :

  • Pharmacien grossiste-répartiteur
  • Pharmacien conseil de l’assurance maladie
  • Pharmacien inspecteur de santé publique
  • Pharmacien dans l’humanitaire
  • Pharmacien chargé de la dispensation à domicile des gaz à usage médical
  • Pharmacien militaire
  • Pharmacien dans l’agro-alimentaire
  • Pharmacien dans le secteur environnement-santé