Débouchés des formations en master

Débouchés des formations en Master « Ingénieries pour la Santé et le Médicament »

Les UFR de Pharmacie et de Médecine de Grenoble organisent plusieurs formations de Masters qui regroupent plus de 300 étudiants de profils variés : pharmaciens, médecins, scientifiques, sages-femmes, ingénieurs, vétérinaires, … (http://master-ism.ujf-grenoble.fr)

Selon les spécialités de Masters suivies, les débouchés sont les suivants :

  • Spécialité « Modèles, Innovations Technologiques, Imagerie »
    L'objectif de cette spécialité est de former les futurs chercheurs, ingénieurs, médecins, chefs de projet attachés de recherche clinique capables de développer et de valider des innovations technologiques pour la santé sur la base du traitement de l'information médicale, de la modélisation et de l'imagerie médicale. Débouchés dans : structures de soins et structures de recherche en santé, industriels du dispositif médical et de l'innovation technologique, organismes publics  en charge de la recherche clinique (DRC, Agence, HAS, ...), industries pharmaceutiques, CRO, plateaux techniques d'imagerie, centres de recherche en imagerie médicale, industrie de l'imagerie médicale.  L’une des options « Apprentissage en santé » est destinée à former des professionnels de santé capables d’élaborer des programmes d’éducation en santé, d’éducation thérapeutique des patients.
  • Spécialité « Physique Médicale »
    Le Master 2 de Physique Médicale de Grenoble donne accès : (1) au métier de Physicien Médical, via le concours du DQPRM et deux années de formation post M2, (2) aux emplois du secteur industriel correspondant (accélérateurs linéaires, recherche et développement, simulation, ...). Les employeurs potentiels peuvent être entre autres les grands équipementiers (Siemens, Philips, Thales, IBA, PTW, GE..) ou des entreprises de plus petite taille (Dosisoft, cabinets de consulting,...) (3) à l'enseignement supérieur et à la recherche, via une thèse de doctorat.
  • Spécialité « Méthodes de Recherche en Environnement – Santé – Toxicologie – Ecotoxicologie »
    La thématique « Santé-Environnement » est un domaine en plein développement où les débouchés sont multiples dans des organismes publics ou privés, directement impliqués dans la prise en charge des risques sanitaires des populations liés à des facteurs environnementaux.
    Exemples de métiers : chercheur en environnement–santé, enseignant-chercheur, praticien en santé publique, chargé d’études et développement, consultant, inspecteur de santé publique vétérinaire. Exemples de secteurs d’activité : établissements publics d’enseignement et de recherche, organismes internationaux, administrations de l’état, agences et instituts nationaux, services de santé publique vétérinaire, collectivités locales et territoriales, bureaux d’études, cabinets d’expertise, services Environnement, Hygiène et Sécurité, services R & D des entreprises (chimie, métallurgie, production phytosanitaire), des industries de production, de traitement et de recyclage, …
  • Spécialité « Contrôle Qualité, Assurance Qualité, Méthodes de Validation »
    Cette spécialité a pour objectif de former (1) des cadres responsables, de l’Assurance Qualité et/ou du Contrôle Qualité, du Management de la Qualité, (2) des cadres en Recherche et Développement Analytique et en traitement statistique des données. Les secteurs d’activité concernés sont : les industries de santé et de produits cosmétiques, les industries agroalimentaires et chimiques, les laboratoires d’analyses publics ou privés, les organismes certificateurs et les cabinets d’audits, le secteur de la  grande distribution et la restauration collective.
  • Spécialité « Pharmacie Industrielle, Formulation, Procédés, Production »
    Les compétences acquises via ce master permettent une insertion professionnelle dans le secteur de l’industrie pharmaceutique française et étrangère en formulation galénique, procédés, production. Les diplômés travaillent ainsi en tant que cadres dans l’industrie pharmaceutique, l’industrie cosmétique, des CRO, CMO, … au sein de services de recherche et développement, de transfert ou de production.
  • Spécialité « Chimie Médicinale et Innovation Pharmacologique »
    Cette spécialité a pour objectif d’amener les étudiants vers une thèse de sciences. La poursuite des études et l’obtention d’une thèse ouvre des perspectives de carrières dans les secteurs public ou privé telles que : (1) chercheurs ou responsables de projet R&D dans l’industrie pharmaceutique et des produits de Santé, (2) enseignants-chercheurs dans les Universités, ou chercheur dans des institutions publiques, (3) cadres dans une équipe hospitalo-universitaire de Pharmacologie ou de Thérapeutique. Le diplômé du Master CHIP peut, même sans thèse d’Université, prétendre à des emplois comme cadre technique d'études en R&D de l'industrie pharmaceutique et produits de santé, dans la recherche clinique ou dans la communication scientifique.
  • Spécialité « Biotechnologie et Ingénierie Diagnostiques et Thérapeutiques »
    Cette spécialité est constituée d’une option « Recherche » et d’option « Professionnalisantes ». Ces différentes filières forment aux techniques de biologie de pointe permettant par exemple le développement de nouvelles protéines médicaments, de protocoles de thérapie cellulaire ou de nouveaux biomarqueurs et tests de diagnostic in vitro. La première option « recherche » permet l’accès à une thèse dans le milieu académique ou industriel. Les voies professionnalisantes permettent une intégration immédiate en tant que cadre dans une industrie ou dans une start-up de biotechnologies, dans les métiers allant de la R et D technologique au marketing, en passant par les affaires règlementaires, l’assurance qualité ou la gestion de projet.