De nombreuses plantes sont impliquées dans le traitement des problèmes respiratoires. Souvent, on utilise les feuilles et les racines, les principes actifs étant principalement des polyholosides et des terpènes.

Certaines plantes sont utilisées pour leurs propriétés sédatives antitussives (coquelicot), adoucissantes (tussilage, mauve), fluidifiantes bronchiques (capucine, violette) ou expectorantes (lierre terrestre, primevère officinale).

Près de ce bac, vous trouverez le bouillon blanc (adoucissant), et dans le parc le lierre commun (antispasmodique de la toux) et le lierre terrestre (expectorant).